Ngari et Chang Thang

Le Ngari, c’est le grand ouest sauvage du Tibet qui comprend le cours supérieur de l’Indus qui prend sa source à côté du mont Kailash, la montagne sacrée des bouddhistes, des hindous et des jaïns. C’est aussi le lac Manasarovar, c’est les cités perdues de Tholing et Tsaparang. Le Chang Thang, ce sont ces immenses hauts plateaux désertiques (plus de 5 000 m de moyenne) qui rejoignent la bordure sud des monts Kunlun. Je décris ces régions dans plusieurs de mes livres dont “Khora, pèlerinages et explorations au Tibet”.